LA MÉDITATION

Comment et pourquoi méditer ?

   Lorsque j’ai démangé à Lyon en 2018, j’ai décidé de changer toutes mes habitudes. Je faisais déjà beaucoup de sport à l’époque mais cela ne suffisait plus à faire taire mes pensées négatives à propos de moi, du rapport que j’avais aux autres et de ma peur de l’abandon. Cette année là était très difficile pour moi : j’apprenais que notre chien avait un cancer de l’oeil, je devais déménager dans une ville où je ne connaissais personne, quitter la maison où j’ai grandit, mes meilleures amies déménageaient loin de moi, j’arrêtais mes études de droit et je vivais une rupture amoureuse. Vous l’aurez compris, j’étais complètement perdue. Je pleurais tout le temps, je ne mangeais plus, j’ai perdu énormément de poids et je n’avais plus le goût à rien. J’étais incapable de conduire, dormir, manger et quoi que ce soit d’autre sans distraction. Je regardais des vidéo de développement personnel pour essayer de me changer les idées et éviter de pleurer (cela ne fonctionnait pas).
   C’est grâce à une de mes meilleures amies que je pris conscience de ma situation : elle a décidé de prendre mon dos en photo à mon insu. Lorsque j’ai vu cette photo, je ne me reconnaissais pas dans cette maigreur. En effet, cela faisais longtemps que je ne m’étais pas regarder dans un miroir (je refusais de me regarder, et lorsque ça arrivait je pleurais automatiquement), j’étais donc sous le choc et elle me dit « tu te rends compte de l’état dans lequel tu t’ai mise maintenant ? ».
   C’est donc après cette événement, après plus de 2 mois de privation alimentaire, de pleurs incessants et de lamentations en tout genre que je pris la décision de changer. À l’époque, je regardais énormément de vidéo de Jean Laval. Il donne beaucoup de conseil, mais je ne les ai jamais suivi jusqu’à ce jour. La première chose que j’ai décidé de faire c’était de prendre uniquement des douches froides, je vous expliquerait pourquoi dans un autre article. La deuxième chose était de pratiquer les affirmations positives chaque jour et la troisième chose était de méditer.

Comment commencer la méditation ?

   Lorsque j’ai commencé à méditer, j’avais donc pris la décision d’aller mieux, mais cela ne se fait pas en un claquement de doigt. Je pensais que la méditation allait être quelque chose de plaisant et pas très difficile à pratiquer : «  il faut juste s’asseoir par terre, fermer les yeux et vider ton esprit ». Cette phrase : « vider ton esprit », m’a donné énormément de fil à retordre. On est beaucoup, lorsque l’on débute la méditation, à penser qu’il faut absolument n’avoir aucune pensée durant notre pratique pour la réussir. Laissez moi vous dire une chose : ceci est complètement faux, et surtout très décourageant lorsque l’on commence à méditer.
   Vous devez garder une chose en tête : la méditation est une question de concentration (sur sa respiration, sa posture, une musique, un mantra, etc). Ainsi, lorsqu’une idée vient à votre esprit durant votre pratique et vous fait « perdre » votre concentration ne baissez pas les bras et ne vous dites pas que vous avez raté votre pratique ou que cela n’est pas fait pour vous. Lorsqu’une idée vient à votre esprit laissez la passer, lorsque vous vous êtes « perdus » dans vos pensées, en prendre conscience est déjà une réussite. Une fois que vous vous rendez compte que votre esprit était ailleurs pendant un temps, reconcentrez-vous sur votre respiration, votre posture, etc. C’est en faisant cela que vous méditez, la concentration est la clé.
   Ma soeur ma donné sa vision de la méditation et je trouves qu’elle explique très bien ce qu’il en est : « il faut imaginer une barque sur une mer. La mer représente nos pensées, plus ou moins agitées. Lorsque l’on médite on se positionne sur la barque, on peut très bien fermer les yeux, mais si on les ouvre de temps en temps pour regarder la mer, c’est ok ».
   Aujourd’hui, je vous présenterais la méditation comme un moyen de mettre de la distance entre vos pensées et l’instant présent. Je vous expliquerais ça dans un prochain article sur la méditation.

   Je vous donne quelques indications pour commencer à méditer dans le document en PDF, n’hésitez pas à le télécharger et à me faire un retour sur Instagram ou par mail.

Je vous dis à bientôt pour un nouvel article sur mon rapport avec le regard des autres.

Laura 🙂

CONTACT

Laura Coquelle

laura.coquelle@eatandmind.com

+33 6 48 72 98 47