SADHANA

Sādhana, donner une nouvelle dimension à sa méditation

Concentration et respiration

Par Jimmy
Publié par Laura

     « Amoureux de la nature et convaincu du pouvoir de la conscience qui réside en chacun de nous, mon réel voyage a commencé il y a plus de 10 ans quand j’ai décidé de partir vivre à l’étranger. Après de nombreuses années à participer à différents événements internationaux, workshops, retraites, j’ai étudié l’Ayurvéda, que j’utilise au quotidien à travers mon enseignement.

     Je me suis retrouvé très rapidement dans le Yoga Hatha Traditionnel à Bali en recevant les techniques de l’un des plus vieux Ashram Spirituel, le Perguruan Seruling Dewata, où j’ai obtenu un certificat de Yoga Ancien Balinais (Yoga Watukaru à Balitrees Tabanan). Également inspiré par la PNL (Programmation Neurolinguistique), j’ai complété ma formation de Professeur de Yoga Hatha au Centre International de formation des professeurs de Yoga à Rishikesh en Inde.

Pratiquer la pleine conscience et la non dualité ont influencé la façon dont j’ai décidé d’enseigner le Yoga : se concentrer non seulement sur le corps physique, mais en relation avec notre mental. Comment traduire ce que le corps essaie de nous dire ? Union entre posture, alignement, respiration, concentration et pleine conscience. Mon style d’enseignement est dynamique, fun et énergétique. Les douleurs chroniques ou blessures sont évoquées avant le cours pour la sécurité et bien être de chacun.

À très bientôt !
Namasté, Jimmy.

     Lorsque l’on parle de méditation, on me fait part souvent des mêmes remarques : « Pourquoi la méditation ne m’a jamais parlé ? », « Je n’arrive pas à méditer », « Je ne suis pas assez (ou trop) spirituel », « Je m’endors à chaque fois », « j’ai lu beaucoup de livre à ce sujet », « je ne sais pas quelle formation choisir » … Ma réponse reste toujours la même :

« Méditer, c’est sortir de votre personnage »

Voici 3 faits importants sur la méditation

Le coaching et le développement personnel sont basés sur la motivation et le développement égoïque. La méditation est en fait le processus inverse. En effet, on est sur un mode de déconstruction et de libération, et non d’auto-analyse ou d’analyse comportementale.

Concevoir l’expérience de la méditation ne réside pas dans les livres que vous avez lu, le nombre de pierres que vous portez, ou votre appartenance au type de Yoga que vous pratiquez (si vous faites du Yoga). Méditer n’est pas non plus un plan “mystique“ pour changer le monde extérieur.

La relaxation est importante et il en faut. La relaxation est une forme de détente, comme voir un bon film ou recevoir un massage. Ce n’est pas négatif et il est important de se faire plaisir régulièrement. Néanmoins, la relaxation n’est pas une forme de méditation.

Qu’est ce que la méditation ou la spiritualité ?
 

     Lorsque l’on parle de méditation (ou de spiritualité) on fait référence à un parcours intérieur. C’est le voyage de vous même d’un point vers un autre. On cherche à sortir de l’Être « robotisé » que l’on est devenu années après années à travers les études, l’expérience, les échecs, les succès afin d’évoluer vers son Être « libéré », ce qui sommeil en nous.

     Méditer, c’est sortir de votre zone « connue », dans le but de chercher cette libération : (re)connaître son vrai potentiel, son dharma (terme sanskrit qui signifie votre vérité, ce qui vous relie à cette conscience universelle).

En d’autres termes : Méditer, c’est s’autoriser à être libre.

     En Yoga traditionnel, on évoque beaucoup les vedas (anciennes écritures) et notamment la vision intemporel du Bhagavad Gita. Lorsque Shri Krishna dit à Arjuna : « परमं वभावोऽयाममु यते» (paramam swabhavo’dhy Atmamuchyate).

« La spiritualité est de connaître, de réaliser et de voir cette réalité suprême de la conscience intérieure (ou du vrai soi ). »

 

 

Les bienfaits de la méditation avec Pranayama

Les innombrables bienfaits de la méditation proviennent du fait qu’elle ouvre les portes de votre individualité à l’énergie vitale en vous et autour de vous (Prana). La méditation avec Pranayama :
• Accélère la guérison,
• Soulage le stress et le mental,
• Encourage la réflexion positive,
• Fait sortir de sa réalité subjective,
• Réduit les comportements de dépendances affectives,
• Favorise un meilleur sommeil,
• Augmente la concentration et la clarté,
• Développe la conscience et le ressenti,
• Améliore les prises de décisions et les relations sociales
• Etc

5 piliers pour évoluer dans sa méditation

1. Avoir une Intention claire
La première étape de toute pratique de gratitude est l’intention de le faire et de profiter de l’expérience. C’est votre signature et affirmation (ou sankalpa en sanskrit).

« Là où se place votre intention, se place votre énergie. »

 

2. Choisir un lieu calme et une posture confortable
Bien assis, colonne bien droite, sur un coussin ou un tapis. Ne pas hésiter à vous placer dos contre le mur si nécessaire ou vous allonger si vous choisissez plutôt une relaxation. Soyez confortable.

 

3. Pas de jugement
Lorsque vous pratiquez la méditation, vous vous engagez à la reconnaissance « yogique » d’explorer votre propre ouverture mental et physique. Lorsque vos intentions sont honnêtes vous ne cherchez pas à les exposer, vous ne recherchez pas non plus l’approbation des autres.

 

4. Rester simple
Prenez le temps de revenir après chaque méditation dans votre corps et la réalité qui vous entoure avec calme et observation. Gardez cette humilité. Quand vous pratiquez depuis plusieurs années, il est également important de ne jamais oublier le chemin parcouru. Une excellente façon d’incorporer la gratitude est pranayama. Le contrôle de la respiration nous permet de nous reconnaître et de remettre en question les croyances qui nous font souffrir. Gardez cette humilité.

 

5. Concentration et respiration
En pranayama on n’écoute pas sa respiration, contrairement à la relaxation. Pranayama s’est reprendre le contrôle de ses inspirations et expirations (et rétentions à l’aide d’un professeur) afin de rediriger l’énergie (Prana). Comme l’expliquai Patanjali dans les Sutras à travers les 8 Branches du Yoga (pour les plus initiés) : Pranayama (ou retravailler son énergie) est une étape primordiale avec le contrôle de ses sens. Pranayama nous permet de reprendre le pouvoir sur l’espace temps, sur ses sens, sur l’instant présent. Ensuite, grâce à l’état de concentration (drishti), nous évoluons à l’état de méditation et de libération.

C’est le seul moyen de changer votre avenir en ramenant votre fréquence dans l’espace temps du présent. Le travail de la respiration prépare le corps et le mental à la méditation et il est préférable de le pratiquer le ventre vide (ou minimum 2H00 après un repas) : vous pouvez travailler votre respiration 2 à 4 fois par jour ; toujours par le nez comme l’indique la photo ci-après.

Astuce : Expirer d’abord complètement avant de commencer toute pratique du souffle pour libérer les résidus émotionnels.

Inspiration : Lente et contrôlé
Expiration : Légère en recherchant à bien vider le bas du ventre le plus longtemps possible.

 N’hésitez pas à partager cet article à vos amis ou simplement à me faire part de vos questions et retours par mail. À très bientôt en méditation !

Hari Om Tat Sat
ओमतत,◌्
Jimmy.

 

CONTACT

Laura Coquelle

laura.coquelle@eatandmind.com

+33 6 48 72 98 47